top of page

Le Burn Out émotionnel : une réalité à ne pas négliger !


Aujourd'hui, j'ai décidé de lever le voile sur une thématique encore assez brulante qui fait beaucoup parler d'elle : le Burn Out émotionnel.



Pourquoi en parler ?


Coach en développement personnel, j'observe qu'actuellement, le Burn Out est une thématique qui revient souvent lors de mes séances.

Statistiquement parlant, il y a eu, en effet, une augmentation du Burn Out depuis la crise sanitaire (on serait passé de 23.8% à 28.5 %).

Cette situation s'explique notamment par le climat d'insécurité vécu aux niveaux privé et professionnel mais aussi une augmentation de la charge de travail dans certains secteurs ainsi qu'un isolement social fortement présent.

On peut dire que la santé mentale est devenue un sujet de premier ordre pour beaucoup d'entre nous.


Toutefois, même si vous ne vous sentez pas concerné par le Burn Out émotionnel, il faut savoir qu'il ne touche pas uniquement les personnes sensibles.

Personne n'est à l'abri !

C'est pourquoi, à travers cet article, j'espère éclaircir le sujet, apporter certaines réponses et souligner l'importance d'une reconnaissance face à cette pathologie qui est loin d'être anodine.



Dans cet article vous pourrez découvrir :


  1. La signification d'un Burn Out émotionnel

  2. Le Burn Out : un sujet encore tabou

  3. Les symptômes ou signes avant-coureur

  4. Comment se préserver et prévenir un Burn Out émotionnel



1. Qu'est-ce qu'un Burn Out émotionnel ?


Pour résumer un peu la signification de ce terme parfois employé à défaut, le Burn Out émotionnel est un état d’épuisement mental, une fatigue émotionnelle liée à une pression quotidienne qui est trop importante.

Contrairement au Burn Out professionnel qui touche uniquement le cadre du travail, le Burn Out émotionnel, est, quant à lui, lié à toutes les sphères de notre vie : famille, travail, couple, activités, tâches domestiques,...

Lorsqu'il devient impossible de tout gérer, que l'on fait face à un surmenage intense, on peut en venir à "craquer", c'est ce que l'on appelle le Burn Out émotionnel.


La plupart du temps, le Burn Out surgit sans prévenir, c'est ce qui rend la chose compliquée...

Mais nous savons qu'une période prolongée de stress intenses, est l'un des précurseurs du Burn Out émotionnel.



2. Un sujet encore tabou


Même si le bien-être est dès à présent une priorité pour de nombreuses personnes, le Burn Out émotionnel reste toujours aussi "tabou".

Mais pourquoi ?


La réponse est assez simple :


-Les gens ne savent pas toujours ce que signifie ce mot, n'y même ce qu'il implique.

-Il s'agit d'un mal qui ne se voit pas toujours.

-Il est souvent minimisé et associé à un sentiment de fragilité.


Ceci entraîne donc une grande culpabilité chez les personnes qui en souffrent. En effet, en plus de devoir gérer le débordement d'émotions présents dans leur fond intérieur, une pression extérieure se fait sentir.



======> Aux yeux de la société, le Burn Out est encore trop souvent associé à une marque de faiblesse.



3. Quels en sont les symptômes ?


Le Burn Out émotionnel est une épreuve épuisante qui peut avoir des répercussions non négligeables sur notre façon de fonctionner et d’interagir avec les autres.

Il peut même, parfois, être accompagné de symptômes physiques.


Voici une liste non exhaustive de signes qui peuvent annoncer un futur Burn Out émotionnel :

  • Une humeur de plus en plus négative, pessimiste ou irritable

  • Une perte de motivation et de désir

  • Une baisse de l'estime de soi

  • Un épuisement général

  • Un repli sur soi

  • Un état d'anxiété et de stress fortement présent

  • Au niveau physique on peut voir apparaître des maux de tête, des douleurs au ventre, au dos,...



4. Comment éviter le Burn Out émotionnel ?


Prendre du temps pour soi

Pour éviter de tomber dans un Burn Out, il faut pouvoir se montrer bienveillant envers soi-même, respecter ses limites et sentir lorsque l'on a besoin de faire des pauses.

S’accorder du repos est un élément essentiel pour éviter la surcharge mentale et valoriser son bien-être.


Oser dire "non"

Ne vous sentez pas obligé d'accepter une tâche supplémentaire au boulot, une activité de plus à mettre dans votre planning, une soirée entre copains si vous êtes fatigué. Déléguez les tâches qui peuvent l'être et entraînez-vous à dire « non » lorsque vous sentez qu’il y a trop de choses dans votre vie.


Revoir ses priorités

N'hésitez pas à utiliser la matrice d'Eisenhower afin de prioriser vos tâches quotidiennes en fonction de leur degré d'importance. Ainsi, vous arriverez à visualiser plus facilement où se situent vos priorités.


Exprimer vos sentiments

Il est important d'exprimer ce que vous ressentez en repérant les situations qui amènent de la tension ou du stress. Ainsi, il sera peut-être possible pour votre conjoint, ami, membre de la famille, de vous soulager pour certaines tâches ou de trouver une solution.


Faire du sport

Les activités sportives réduisent le niveau de stress et favorisent la santé.

Prenez le temps d'aller vous aérer l'esprit, d'évacuer la pression quotidienne et de décharger votre corps du stress accumulé au fil des jours.


Le sommeil

Veillez à dormir suffisamment car le sommeil est un facteur essentiel au bien-être. Vous pouvez notamment établir un rituel nocturne apaisant pour améliorer la qualité de votre sommeil (petite séance de relaxation ou de méditation guidée).




En conclusion, nous sommes tous sujets au Burn Out émotionnel !

Il faut donc bien être conscient de ses limites et ne pas hésiter à les poser clairement.

Le Burn Out émotionnel n'est pas un signe de faiblesse et peut arriver aux meilleurs d'entre nous.

Ne négligez donc pas une personne qui vous dit être en Burn Out car peu importe les causes et les symptômes, cette personne fait face à un véritable mal qui mérite qu'on y porte attention et respect.



 

Madison Pieltain Coach en développement personnel.

49 vues0 commentaire

Comments


bottom of page